top of page

Sondage 2023 : comment nos adhérents souhaitent-ils voyager ?

Nous avons profité du début d'année et du lancement de la Brigade Repérage par nos bénévoles pour lancer un grand sondage auprès de l’ensemble des adhérents. Comment nos adhérents vacanciers souhaiteront-ils voyager ces prochaines années ? Quand, comment, où, et avec quel budget ? Quels sont les besoins exprimés par leur entourage (famille et équipe éducative) ? Parallèlement, nous avons élargi ce sondage auprès des bénévoles accompagnants. Ci-dessous les tendances et perspectives relevées à travers les 126 réponses collectées.


Les 78 adhérents voyageurs et leur entourage privilégient plutôt des séjours de 2 semaines d’une manière générale, et de 3 semaines en été. Pour la période de fin d’année, le choix se porte sur des séjours d’une semaine à 10 jours. Pour les vacances scolaires hors période d’été, les séjours d’une semaine semblent mieux convenir.

Les principales attentes de nos adhérents voyageurs corroborent avec les disponiblités des nos adhérents bénévoles. Parmis les 48 ayant répondu au sondage, ils ont majoritairement 2 semaine à consacrer à l'accompagnement l'été .


Une minorité de voyageurs souhaiterait de courts séjours hors vacances scolaires, en mai et juin ou en septembre et octobre. Plusieurs bénévoles accompagnants seraient intéressés également par ces périodes.


Pour les vacanciers nouveaux (ceux qui partiront pour la 1ère fois cette année avec Accès Aventure) la destination «Europe» est privilégiée. Nos voyageurs habitués, demandent, eux, des séjours plus lointains, mais quasiment à part égale avec les séjours européens.

La majorité est d’accord pour partir en semaine l’été et non pas en weekend, si cela permet de bénéficier de tarifs préférentiels pour les transports. Près de 60% des voyageurs interrogés ont une nette préférence pour des départs fin juillet/début août, même si 30% peuvent se permettre de partir en vacances tout au long de l’été.


Pendant leurs vacances estivales, nos adhérents voyageurs attendent particulièrement des séjours balnéaires, puis des séjours davantage « nature ».

Plus de la moitié des personnes interrogées restent intéressées par des propositions de séjours fixes et itinérants. Ces deux formules correspondent bien à leurs attentes.

Les activités les plus plébiscitées sont, dans l’ordre de préférence :

- Les petites balades pour observer les principales attractions de la destination,

- La baignade,

- Les découvertes gastronomiques, dont sortie au restaurant et les soirées festives.


Pour un séjour en Europe, la majorité préfère partir 2 semaines pour un budget minimum de 2 300 € plutôt que moins de 2 000 € pour un séjour de 10 jours.

Pour un séjour lointain, les adhérents voyageurs préfèrent également partir 2 semaines pour 3 800 € plutôt que 3 semaines pour plus de 4 500 €.

Ce sondage montre que pour la majorité, le budget annuel de leurs vacances est compris entre 2 200 € et 4 000 € par an. Retenons enfin qu'une grande majorité de nos adhérents attendent un accompagnement de l'association afin d'obtenir des aides financières pour leur prochain voyage adapté.

Ce sondage invitait nos adhérents à suggérer spontanément de nouvelles destinations.

Nous constatons que les attentes sont très diverses et parfois difficiles à réaliser budgétairement compte tenu de l’inflation actuelle.

Organiser actuellement un séjour en Italie ou en Grèce, voire en Croatie, pour 2 semaines, à moins de 2 500 €, avec le niveau de qualité et de sécurité qui est le nôtre, n’est plus possible ; de même que proposer un séjour itinérant dans les pays scandinaves à moins de 3 000 €.


Afin de préparer les prochaines destinations, l'association devra apprendre à composer :

  • En privilégiant des séjours fixes sans location de voitures pour des séjours balnéaires au bord de la Méditerranée,

  • En s'intéressant à des nouvelles régions européennes moins fréquentées l'été, mais tout aussi intéressantes et peut-être plus adaptées au budget de nos adhérents, ceci afin de ne pas subir les tarifs appliqués en pleine saison touristique,

  • En choisissant des destinations en dehors de l'Europe, où le coût de la vie locale permettrait à nos voyageurs de toujours partir en vacances, malgré un billet d'avion plus élevé.

Parallèlement, l’association poursuivra l’accompagnement administratif de ses adhérents pour l’obtention d’aides financières.


Un nouveau défi attend Accès Aventure pour les années à venir : réussir à maintenir une qualité et une offre diversifiée de ses séjours, dans un contexte d’inflation mondiale, tout en permettant à ses vacanciers d’accéder à des vacances heureuses.


Posts similaires

Voir tout

Comments


ARCHIVES
bottom of page