top of page

Week-end de réflexion sur le projet associatif

10 ans l’année prochaine ! Avant de fêter cet anniversaire symbolique, Accès Aventure a souhaité se poser le temps d’un week-end pour faire le point sur son incroyable aventure, et envisager les années à venir.

Après bientôt 9 années d’existence, dont 2 années de crise sanitaire, il nous semblait important de s’accorder du temps ensemble afin d’échanger sur nos valeurs associatives, d’évaluer les actions conduites et d’entrevoir aussi d’éventuelles nouvelles formes d’engagement dans un monde en continuelle évolution.

C’est ainsi qu’une petite vingtaine de personnes, dont l’équipe salariée de l’association et quelques membres du Conseil d’administration, s’est retrouvée dans la campagne francilienne, au Moulins de Giez et de son gîte rural. Entre odeur de crottin de cheval, gazouillement des oiseaux et pollen invasif, dans une ambiance studieuse mais aussi festive nous nous sommes agités les neurones, accompagnés par Delphine, consultante extérieure. Nous avons, pour cela, bénéficié d’un Dispositif Local d'Accompagnement (DLA) par Paris Initiative Entreprise. (PIE).


Delphine avait bien préparé les choses, avec des tableaux, des graphiques, des images, et plein de questions pour nous permettre d’abord un état des lieux et ensuite nous projeter pour les 5 années à venir. En séance plénière, en sous-groupe, pendant les pauses, entre deux portes, et même pendant les repas, nous avons phosphoré, pas toujours d’accord sur tout, mais dans une ambiance de grande qualité d’écoute, de respect, et de joyeuse convivialité.

Les constats


Là où nous étions plutôt d’accord

  • La réussite de l’association, avec une vie associative riche,

  • Des séjours qui correspondent globalement pleinement aux attentes de nos vacanciers,

  • Une santé financière saine,

  • Une sensibilité collective pour les personnes en situation de handicap,

  • Une dynamique d’équipe forte portée, entre autres, par l’équipe salariée,

  • Des bénévoles motivés et l’envie de poursuivre, ensemble, l’aventure ! Plusieurs ont souligné « une association qui fait du bien » : à ses vacanciers d’abord, aux bénévoles, et aux salariés qui se font plaisir aussi.

  • La notion de service public a été évoqué, notamment au travers de l’accompagnement des deux salariés auprès des vacanciers pour l’aide à la recherche d’aide financière.

  • Le besoin de renforcer le cadre ; la charte des bénévoles en étant un outil.

Le « totalement d’accord » a porté sur :

  • La taille à dimension humaine, voire familiale de l’association,

  • L’importance de groupes restreints de vacanciers, encadrés par des bénévoles qui apportent autre chose que les professionnels, en permettant de vraies vacances en dehors de tout cadre institutionnel,

  • L’incontournable formation nécessaire à tout bénévole avant d’encadrer un séjour,

  • La volonté de changer le quotidien des bénéficiaires et de proposer quelques séjours qui sortent vraiment des sentiers battus,

  • L’importance d’organiser par nous-mêmes les séjours via la toute nouvelle Brigade Repérage,

  • L’objectif de leur apporter de la joie de vivre, de permettre des espaces de rencontres amicaux et amoureux.

Accès Aventure dans les 5 prochaines années


Ce weekend de formation n’avait pas pour ambition de tout régler et de se conclure avec des décisions entérinées. Beaucoup de choses ont été dites, chacun a pu s’exprimer librement ; des idées ont surgi, quelques désaccords aussi,…

De nouveaux défis attendent Accès Aventure, notamment dans un contexte de forte augmentation du coût de la vie, et de réchauffement climatique qui nous contraignent à tendre vers un tourisme plus durable, plus écologique et plus solidaire.


Nous nous sommes parfaitement retrouvés sur les valeurs et le sens de nos actions, autour de mots comme :

Humanisme - Humanité - Bienveillance – Altruisme - Liberté – Respect – Écoute – Partage – Citoyenneté – Militantisme - Acceptation des différences – Créativité – Engagement – Tolérance - Légèreté


Nous avons été d’accord également sur le besoin de trouver un équilibre entre les séjours en avion et les séjours en train, les grandes et les moyennes distances, les séjours « vitrines » et ceux « hors des sentiers battus ».

En réfléchissant et en partageant nos points de vue sur le tourisme durable, plus écologique et plus solidaire, est apparue la notion de « Consom-acteurs » ; mot formé à partir des deux mots « consommateur » et « acteur » qui désigne un consommateur qui veut manifester son engagement. Comment sensibiliser les adhérents à cette démarche? Quel pourrait être le contenu de séjour qui encouragerait cette attitude?


Nous nous sommes interrogés sur nos vacanciers plus âgés, qui souhaitent continuer à faire des séjours avec nous. Et là s’est posée la question de séjour en France, et de séjour à thème, en se rappelant le succès de ceux organisés pendant la pandémie COVID, qui impliquaient davantage les vacanciers.

Nous avons évoqué les besoins de nos bénéficiaires avec l’idée de créer une commission « voyageurs », qui leur donnerait la parole.


Par rapport à leur handicap, et les demandes que nous avons de certains parents et éducateurs, nous avons beaucoup échangé sur l’acceptation de profils de vacanciers moins autonomes ou avec d'autres types de besoins. Faut-il élargir à de nouveaux vacanciers ou bien encourager et/ou accompagner des associations - comme le Cerf-volant actuellement – qui se positionne sur d'autres profils de handicaps ?


Les séjours à la carte qui ont été organisés jusqu’à présent, pour des adultes qui se connaissent entre eux, répondent à la demande de famille a priori sans difficultés financières. Ce qui nous a interrogé sur la mixité sociale des vacanciers, avec l’envie d’essayer d’ouvrir davantage à des catégories sociales moins aisées, voire défavorisées.

Et pour cela, sans doute faudrait-il trouver des subventions publiques ou privées qui permettraient, au-delà de notre partenariat avec l'Association Nationale des Chèques Vacances (ANCV), de réduire le coût de nos séjours.


La journée de samedi s’est terminée sur plein de questions non tranchées, dont certaines pourraient ouvrir de nouvelles perspectives à l’association.

Nous attendons maintenant le document de synthèse que nous fera Delphine. Document qui pourra être repris en CA, mais aussi dans la commission des animateur. Il serait intéressant d’en sortir un document écrit qui serait le projet associatif d’Accès Aventure, pour les 5 années à venir.


Du vendredi soir, au dimanche matin, le beau temps et la chaleur nous ont accompagnés, malgré un petit orage de fin de soirée samedi. Et c’est dans une ambiance sympathique, chaleureuse, dynamique et pétillante - il y avait du champagne - que nous avons passé ce week-end.







ARTICLE A LA UNE
ARCHIVES
bottom of page