top of page

Sans filtre : l'interview de Maryse

Notre rubrique « Sans filtre » cette fois-ci, donne la parole à un parent de nos vacanciers, et pas n’importe lequel puisqu’Alex fait partie des huit premiers vacanciers d’Accès Aventure, il y a 10 ans.

Alex, 33 ans, vit en foyer occupationnel, dans la région d’Angers, proche de chez ses parents.


Maryse, dites-moi, comment avez-vous connu Accès Aventure ?


En 2014, Alex qui partait depuis de nombreuses années en colonie de vacances spécialisées, ne voulait plus y aller, ça ne lui convenait plus. Attiré depuis longtemps par les langues et culture d’autres pays, il voulait partir à l’étranger. Les recherches sur internet nous ont découragés : peu de séjours à l’étranger et à des prix exorbitants. Une ultime recherche nous a mené sur le site d’une nouvelle association basée à Paris qui organisait ses premiers séjours à l’étranger : Accès Aventure ! Trop contents d’avoir trouvé, nous avons très vite inscrit Alex, en versant 500 € d’arrhes.


La veille du départ, nous devions accompagner Alex à Paris, pour prendre l’avion le lendemain. Le rendez-vous était fixé à une adresse dans Meudon. Je dois dire que nous appréhendions un peu notre arrivée, j’ai même dit à mon mari « Si ça se trouve c’est une arnaque, on va se retrouver devant un terrain vague, et on aura perdu 500 euros ! »


A l’adresse indiquée : une demeure ancienne décorée de ballons et de banderoles de bienvenue où une équipe nous a accueillis chaleureusement, offert un verre …Tout de suite on s’est senti en confiance. Alex était tout content et a fait connaissance des accompagnants et d’autres voyageurs. C’était comme magique, dans une ambiance pas formelle du tout, et très sympathique ; notre appréhension est tombée d’un seul coup laissant place à un enthousiasme serein.


Deux semaines plus tard, nous sommes allés chercher Alex à sa descente d’avion : il pleurait car il avait du mal à quitter sa « bande des vacances » et ne pensait déjà qu’à une chose : repartir l’année suivante !


Avez-vous une petite anecdote à nous raconter, concernant un de ses séjours ?


Oh oui, je me rappelle de son retour du Maroc ! Nous l’attendions à l’aéroport, face à la sortie des douanes, regardant tous les passagers habillés à l’européenne. Quand tout d’un coup nous avons vu Alex, vêtu d’une djellaba, chéchia plantée sur la tête ! Le seul à être habillé de cette façon-là, et qui ne passait pas inaperçu…

Et voilà comment depuis dix ans Alex est devenu un fidèle aventurier. Cet été, il partira avec un copain de son foyer, en séjour en Italie.



Posts similaires

Voir tout

Commentaires


ARCHIVES
bottom of page