Principes d'engagement des organisateurs de vacances adaptées, membres de l'UNAT


Une démarche de qualité au service du tourisme adapté.

L'UNAT EN QUELQUES MOTS

l'UNAT est une associatioin reconnue d'utilité publique, créée en 1920, qui s'engage en faveur d'un tourisme ouvert à tous. Elle fédère, représente et défend un ensemble d'acteurs touristiques du tourisme social et solidaire, parmi lesquels des organisateurs de vacances adaptées (OVA).

Accès Aventure a rejoint l'UNAT d'Ile-de-France en janvier 2015.

LES PRINCIPES D'ENGAGEMENT

Conscientes des spécificités relatives à l'organisation de vacances conçues pour un public ayant des besoins spécifiques, l'UNAT a rédigé des principes d'engagement s'appuyant avant tout sur la prise en compte des critères éthiques conformes à la charte des Droits et Libertés de la personne accueillie de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action scociale.

PRINCIPE N°1 : INFORMATIONS SUR LES SEJOURS

Informations techniques: Mentionner les éléments suivants : destination, effectif, prix, moyens de transports, type d'hébergement, moyens humains, niveau d'autonomie, dates de séjours, typologies de séjours, contenu de séjours, modalités d'inscription

Communiquer le plus précisement possible sur les conditions d'accueil et donner notamment un descriptif précis de l'hébergement

Valeurs, projet: produire un support de communication recensant ses valeurs et son projet.

Accessibilité de l'information: proposer une information claire et lisible : pictogrammes, codes couleurs, simplicité de la rédaction.

Conseil et accueil: répondre aux questions des personnes, assurer un accueil téléphonique

PRINCIPE N°2 : ENCADREMENT

Recrutement: Mettre en place des procédures visant à sélectionner les équipes avec toutes les précautions requises, notamment entretien d'embauche.

Conditions pour les directeurs du séjour : expérience du handicap indispensable, capacité à gérer une équipe, assurer la gestion et l'organisation du séjour.

Conditions pour les équipes : sensibilité au public ou expérience du handicap. Les OVA restent toutefois un terrain d'expérience pour les personnes souhaitant découvrir les métiers du médico-social.

Préparation des équipes: Pour tendre vers la qualité des séjours, proposer des temps de préparation renforçant les connaissances et les compétences des équipes, et abordant les éléments de formation suivants;

Apports généralistes : typologie et caractéristiques des handicaps, règles d'hygiène et de sécurité

Préparation spécifiques aux séjours :informations sur les vacanciers accueillis, organisation de la vie quotidienne, lieu de séjour, logistique générale

Préparation à la qualité de l'accompagnement :adaptation aux différents niveaux d'autonomie des personnes accueillies, sensibilisation à la notion de respect des personnes et à la bientraitance, suivi de l'hygiène, des traitements médicaux

PRINCIPE N°3 : RELATIONS FAMILLES, INSTITUTIONS

S'éfforcer de maintenir un lien avec les familles ou les insitutions avant, pendant et après le séjour (en particulier être à même de transmettre des nouvelles sur le déroulement du séjour)

Permettre des contacts entre les vacanciers et leurs familles.

Se rendre disponible: après les séjours

PRINCIPE N°4 : HEBERGEMENT

Les conditions d'accessibilité et d'accueil doivent être adaptées aux vacanciers et en adéquation avec les objectifs et la nature du projet.Hormis les situations particulières, le choix des hébergements sera consécutif à une visite des lieux par l'organisateur ou son représentant.

1er cas de figure - pour l'accueil des personnes nécessitant un environnement protégé en hébergement collectif - Critères à retenir en matière de confort et de qualité : des chambres à effectif réduit à privilégier, un environnement sécurisé tenant compte des besoins et de l'autonomie des publics, notamment pour les personnes lourdement handicapées, des espaces de rangement, un espace pouvant notamment permettre de stocker l'ensemble des traitements, argent de poche, documents relatifs aux vacanciers, un hébergement joignable.

2ème cas de figure - pour l'accueil des personnes autonomes et très autonomes - les séjours pourront être organisés en camping, mobil home, hôtel, gîtes, itinérant. Dans ce cas, les organisateurs apporteront une attention particulière à la qualité du cadre et des infrastructures ainsi qu'aux conditions d'accueil et de sécurité.

PRINCIPE N°4 : SECURITE / SANTE

En matière de transport organisé par les OVA, sont requis les critères suivants:

apprécier les capacités à conduire de l'encadrement, idéalement deux ans de permis ou un kilométrage suffisant s'assurer du bon état des véhicules utilisés pour les séjours.

être vigilant à la longueur des itinéraires, et l'état de fatigue du conducteur,

privilégier d'autres moyens de transports que les véhicules conduits par les animateurs pour les longs voyages avant les séjours, sensibiliser le directeur du séjour à l'importance d'évaluer la capacité de conduite des animateurs pendant le séjour, il est de la responsabilité du directeur de séjour de s'assurer que les conducteurs sont en état de conduire

En matière de santé et hygiène:

traitements médicaux : mettre en place un système fiable et sécurisé de stockage et d'aide à la prise des médicaments suivi des régimes, allergies et besoins spécifiques : en amont du séjour, recueillir les informations nécessaires à une prise en charge optimale du vacancier

assurer le suivi de l'hygiène des vacanciers, si nécessaire qualification du personnel : avoir a minima un animateur formé aux gestes de premiers secours, si possible avoir une personne de l'équipe détenteur d'un diplôme de type "Prévention et Secours Civiques de Niveau " (PSC1).

mettre à disposition la liste des numéros d'urgence.

prévoir un protocole pour la gestion des situations d'urgence.

PRINCIPE N°5 : METHODES ET OUTILS D'EVALUATION

Proposer un questionnaire de satisfaction aux usagers et aux familles. Les responsables de séjours pourront être destinataires des retours

Organiser une réunion de bilan d'équipes

Dresser un compte-rendu individuel de séjour écrit pour chacun des vacanciers

PRINCIPE N°6 : SUIVI DES SEJOURS

Assurer un suivi du déroulement des séjours

Avoir des contacts permanents avec les équipes,

Prévoir une disponibilité 24/24 pendant la durée des séjours d'un interlocuteur de l'organisme,

S'efforcer de visiter chaque séjour

En cas de situations exceptionnelles s'engager à mobiliser les moyens humains et matériels pour gérer la situation, assurer un suivi et en assumer les suites

PRINCIPE N°7 : MODALITES/CRITERES/CONDITIONS D'ACCUEIL

Il convient que chaque association propose un encadrement adapté aux différents niveaux d'autonomie du public. Ces dispositions visent aussi à mettre en place de bonnes conditions de travail pour les équipes d'encadrement.

Classification des niveaux d'autonomie :

TRES AUTONOMES : personnes totalement autonomes, capables de se gérer dans tous les gestes de la vie quotidienne, et d'évoluer en sécurité dans un environnement extérieur. Elles pourront nécessiter l'intervention d'un tiers pour impulser une dynamique.

Présence discrète de l'encadrement ou éventuellement sur sollicitation.

Encadrement préconisé : minimum 1 animateur pour 10 à 12 vacanciers

A noter : pour les séjours spécifiques en autogestion, il sera prévu le passage d'un référent de manière périodique.

AUTONOMES : personnes qui dans les gestes de la vie quotidienne sont capables de manger, s'habiller, se laver sans l'aide extérieure d'une tierce personne. Elle parlent relativement bien : il suffit de surveiller de loin l'entretien de leur linge et s'assurer qu'elles se lavent bien et se changent. Bien qu'autonomes certaines personnes peuvent se voir proposées un encadrement renforcé en raison de troubles de la relation ou du comportement - soutien ponctuel

Encadrement préconisé : minimum 1 animateur pour 4 à 6 vacanciers

SEMI AUTONOMES : personnes qui dans les gestes de la vie qutodienne demandent une aide extérieure relative pour se laver, s'habiller et plus rarement, manger. Une surveillance plus suivie est nécessaire. Ce sont des personnes qui sont souvent accueillies en foyers de vie. Elles ne peuvent pas assurer une production de travail. Présence soutenue

Encadrement préconisé : minimum 1 animateur pour 2 à 4 vacanciers

DEPENDANTS : personnes qui ont besoin dans les gestes de la vie quotidienne, d'une tierce personne en permanence auprès d'elles. Elles ont besoin d'un suivi constant, de tous les instants. Une aide est nécessaire pour la prise des repas, l'hygiène et l'habillement. Elles ne parlent généralement pas. Elles sont accueillies toute l'année dans les établissements médico-sociaux. Certaines sont en fauteuil d'autres non. Personnes polyhandicapées et /ou fauteuil roulant. Personnes dépendantes souvent IMC (infirme moteur cérébral) ou polyhandicapées (handicap mental et handicap physique associés). Soutient constant

Encadrement préconisé : minimum 1 animateur pour 1 vacancier

#partenaires

0 vue

Contacts :

info@acces-aventure.org

tél :  07 69 71 60 82

Où nous rencontrer? :

11 rue de Coulmiers

75014 PARIS

Métro : Ligne 4 Porte d'Orléans

© 2014 Acces Aventure - Mentions légales

Association loi 1901 à but non lucratif - SIRET N° 808 898 043 00035

N° Immatriculation Atout France : IM092150006

Garantie financière : Groupama

Responsabilité Civile Professionnelle : MAIF IDF n° 3893343P

Agrément VAO "Vacances Adaptées Organisées" - Arrêté n° 2020-06-11-018